Logo Sciences du sport

Logo Sciences du sport

EN | FR

Informations sur les Sciences de l'Entraînement Sportif

Le coût métabolique de l’entraînement avec corde ondulatoire chez des enfants

par A. Manolova | 27 Avril 2018

battling rope, enfants, corde, entraînement, sport, activité physique, jeune, jeunesse, sciences, sport, sci-sport, crossfit, métabolisme, endurance, force, muscle, physiologie

La corde ondulatoire (ou battling rope) fait partie de ces outils "non-sportifs" reconvertis pour le conditionnement physique. Elle mesure entre 9 et 15 mètres et possède un diamètre de 30 à 50 mm. Elle est généralement fixée en son centre, tandis que le pratiquant tient chacune de ses deux extrémités dans chaque main. Le principe est de créer des ondulations à la force de ses bras. Différents exercices focalisés sur le haut du corps sont possibles, et organisés en circuit par intervalle.

Cela fait déjà plusieurs années que des recherches scientifiques ont été menées sur l'impact de l'entraînement avec corde ondulatoire sur les performances cardiométaboliques chez l'adulte (vous pouvez trouver lire nos articles sur le sujet : [1], [2], [3] et [4]). Mais jusqu'à ce jour aucune n'a été menée chez l'enfant. De nombreuses études rapportent que le niveau de forme des enfants diminue fortement comparativement aux générations précédentes. De plus, les données scientifiques disponibles aujourd'hui démontrent tout l'intérêt d'entraîner les qualités physiques et physiologiques chez l'enfant et ses conséquences positives sur la santé et les performances physiques à long termes, ainsi que l'impact positif de diversifier les types d'effort. Et pour cela, il est important de connaître les bénéfices des exercices réalisés. Quel est donc le coût métabolique d'une séance avec battling rope chez l'enfant ?

L'étude réalisée

Pour répondre à cette question, une équipe de chercheurs américains a étudié le coût métabolique d'un entraînement de 10 minutes avec corde ondulatoire et a comparé celui-ci à une évaluation du VO2PIC en course à pied sur tapis roulant. Pour cela, les chercheurs ont recruté 15 garçons (10.6 ± 1.4 ans) à qui ils ont fait passer un test (protocole Fitkids) mesurant la capacité maximale aérobie sur tapis roulant. Quelques jours plus tard, les enfants réalisaient un circuit de 10 minutes avec corde ondulatoire consistant en 5 exercices d'intensité croissante. Tous les tests étaient conduits avec un analyseur de gaz et un cardiofréquencemètre.

Protocole Fitkids sur tapis roulant : Le protocole consiste à s'échauffer 90 secondes à 0° d'inclinaison à 3.5 km/h. Puis le test commence à 3.5 km/h avec 1° d'inclinaison. Toutes les 90 s, la vitesse est augmentée de 0.5 km/h et l'inclinaison de 2°, jusqu'à atteindre 15°. À partir du moment où l'inclinaison atteint 15°, celle-ci reste constante et seule la vitesse augmente de 0.5 km/h toutes les 90s. Le test se poursuit jusqu'à l'abandon du sujet. La valeur de V02PIC correspond à la valeur de V02 maximale observée durant le test.

Circuit corde ondulatoire : Pour le circuit, une corde ondulatoire en nylon était utilisée (longueur de 12.8m, diamètre de 2.5 cm et masse de 4.1kg). Le circuit consistait en 5 exercices : 1) Standing side-to-side waves, 2) Seated alternating waves, 3) Standing alternating waves, 4) Jumping jacks et 5) Double-arm slams. Pour chaque exercice, deux séries étaient réalisées. Chaque série durait 30s et chaque intervalle de repos durait 30s. La durée totale du circuit était de 10s. Pour chaque exercice, une cadence spécifique était imposée via un métronome.

Résultats & Analyses

Les principaux résultats de cette étude montrent qu'un circuit de 10 minutes avec corde ondulatoire peut provoquer un stimulus métabolique et cardiovasculaire relativement important chez des enfants. En effet, les résultats montrent que le VO2PIC observé lors du test sur tapis roulant était de 47.4 ± 8.8 ml/kg/min avec une fréquence cardiaque maximale (FCMAX) de 195.1 ± 6.6 battements/min. La durée jusqu'à l'abandon du test était en moyenne de 10.5 ± 1.5 minutes. Le VO2PIC atteint lors du circuit avec corde ondulatoire était égal à 36.7 ± 4.5 ml/kg/min, avec une FCMAX de 180.5 ± 12.5 battements. Ces valeurs équivalaient entre 21.5 et 64.8% du V02PIC et entre 52.9 et 86.4% de FCMAX obtenus sur tapis roulant.

Comme la figure 1 le montre, le débit d'oxygène ainsi que la fréquence cardiaque ont progressivement augmenté lors du circuit avec corde ondulatoire. Cette augmentation est due à la fatigue cumulée lors des différents exercices composant le circuit, à la cinétique cardiovasculaire et à la difficulté croissante des exercices choisis. Ce qui implique également que les réponses physiologiques observées auraient pu être plus importantes selon le choix des exercices (ainsi que la modulation du temps d'effort, du temps de repos, et de l'intensité de chaque exercice).

Evolution de la fréquence cardiaque et du débit d'oxygène au cours du circuit avec corde ondulatoire

Figure 1. Evolution de la fréquence cardiaque et du débit d'oxygène au cours du circuit avec corde ondulatoire.

Applications pratiques

Cette étude montre qu'il est tout à fait possible d'adapter le travail avec corde ondulatoire chez des enfants (notamment en adaptant le modèle de la corde) et que le niveau d'exigences métabolique et cardiovasculaire est suffisamment important pour impliquer des adaptations positives. À une époque où la sonnette d'alarme est tirée sur le manque d'activité physique chez les enfants, les exercices avec corde ondulatoire sont une solution supplémentaire avec un aspect plus "fun" pour bouger.

Dans l'absolu, les valeurs du débit d'oxygène paraissent toutefois inférieures à celles qu'il est possible d'observer lors d'une course à pied à intensité modérée. Néanmoins, l'intérêt de s'entrainer par intervalle est la possibilité de maximiser l'intensité lors d'efforts plus ou moins courts, et d'obtenir in fine un temps passé à haute intensité plus important que lors d'un effort continu. Il suffit de réaliser plusieurs séries, de moduler les temps de repos, de jouer sur l'intensité de chaque exercice, etc. Sans compter le fait que des exercices avec corde ondulatoire solliciteront une plus grande masse musculaire (même si dans le cas présent, c'est principalement celle du haut du corps qui est recrutée). Mais rien n'empêche d'inclure dans ce type de circuit des exercices impliquant la masse musculaire du bas du corps.

Références

  1. Faigenbaum AD, Kang J, Ratamess NA, Farrell A, Golda S, Stranieri A, Coe J and Bush JA. Acute cardiometabolic responses to a novel training rope protocol in children. J Strength Cond Res 32 (5) : 1197-1206, 2018.

Nous vous rappelons que vous pouvez citer les articles sous réserve de limiter votre citation à 200 mots maximum et d'inclure un lien nominatif vers celui-ci. Tout autre utilisation, en particulier la copie en totalité sur un forum de discussions, sur un site internet ou tout autre contenu, est strictement interdite.

Nous Suivre

Facebook

Instagram

Twitter

RSS

Google+

Newsletter

Youtube